Famille ESCHBACH du Neuhof
Famille ESCHBACHdu Neuhof

 

Famille Eschbach

du Neuhof

 

 

Souche ESCHBACH

de

Wingersheim

 .

Vous trouverez sur ce

nouveau site Internet

toutes les informations

concernant

notre famille

.

Ce site a été créé le

15 Avril 2014

par

Jean Louis Eschbach

Webmestre

 

.

.

Actualité

.

 

Par respect du cachet privé, certains articles sont cryptés

réservés à l'usage de la famille Eschbach et ses alliées

 

Pour obtenir le mot de passe

n'hésitez pas à me contacter

en cliquant le bouton ci-dessous. 

 

Ce site a été crée le 1er Mai 2014

Il est administré

par

Jean Louis Eschbach

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

visiteurs

Vie quotidienne au Neuhof

 

Par le Dr Pierre Betrnard SCANDELLA

 

 

 

La réalité est d'une clarté limpide. Neuhof est un quartier de Strasbourg, au même titre que l'ellipse insulaire et les quartiers plus proches du centre. Depuis plus de deux cents ans, à part une très brève interruption au cours de la Révolution française... (quelques enragés opportunistes, confondant réformes avec casses, avaient, dans la foulée de leurs errements, réclamé la sécession..). Toutes les décisions administratives municipales concernant Neuhof sont prises par le conseil de Strasbourg. Toujours bien conscient de la charge de ses devoirs, Neuhof "réclamait" aussi trop mal ses droits.

 

Le ban de l'agglomération de Strasbourg-Neuhof se situe au sud de la ville. Au nord, il est limité par la ligne de chemin de fer qui relie la France à l'Allemagne, suivant grosso modo la rivière du Ziegelwasser. Une seule enclave au nord de cette ligne constitue l'exception, le magnifique parc du Kurgarten, partie intégrante de Neuhof.

 

Distant d'environ six kilomètres, le plan d'eau de Plobsheim, près de l'ancienne ferme d'Altenheim, marque sa limite sud. Trois kilomètres séparent sa limite ouest, tracée par le Rhin Tortu, de sa limite est, le cours naturel du Rhin, la frontière de notre pays.

 

En 1897, l'étendue de Strasbourg englobait l'intra-muros — la ville proprement dite avec 101 445 habitants, répartis dans 4 475 maisons — et l'extra-muros dont faisaient partie Kœnigshoffen, Cronen­bourg, Neudorf, Neuhof, Robertsau, avec 34 163 habitants. Environ 15 500 militaires constituaient l'effectif de la garnison.

 

x x x  o o o  O  o o o  x x x

 

 

Nous connaissons tous le Neuhof actuel mais peu d'entre-nous connaissons la façon de vivre, l'environnement de nos anciens. Nous pouvons, fort justement, nous poser les questions suivants:

  • qui étaient-ils ?
  • où habitaient-ils ?
  • que faisait-ils ?
  • quels loisirs avaient-ils ?
  • quelles étaient leurs joies et leurs souffrances ?
  • quelles étaient leur croyance et leur philosophie ?
  • quelle instruction recevaient-ils ? ....

Il me semble donc intéressant, pour répondre à vos intérogations, de vous proposer des tranches de la vie quotidienne des habitants en abordant les chapitres suivants:

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

Sport et culture

 

 

 

Anecdotes

 

 

 

 

 

.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Louis Eschbach