Famille ESCHBACH du Neuhof
Famille ESCHBACHdu Neuhof

 

Famille Eschbach

du Neuhof

 

 

Souche ESCHBACH

de

Wingersheim

 .

Vous trouverez sur ce

nouveau site Internet

toutes les informations

concernant

notre famille

.

Ce site a été créé le

15 Avril 2014

par

Jean Louis Eschbach

Webmestre

 

.

.

Actualité

.

 

Par respect du cachet privé, certains articles sont cryptés

réservés à l'usage de la famille Eschbach et ses alliées

 

Pour obtenir le mot de passe

n'hésitez pas à me contacter

en cliquant le bouton ci-dessous. 

 

Ce site a été crée le 1er Mai 2014

Il est administré

par

Jean Louis Eschbach

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

visiteurs

 

Chers cousines et cousins

 

Au cours des récits qui suivront, nous allons vous exposer quelques informations complémentaires sur notre famille. Bien que forcement fragmentaire, ce travail devrait néanmoins vous permettre de vous faire une idée, de l'environnement social dans lequel nos ancêtres ont vécu. En vous les restituant dans leur contexte historique; nous avons pensé, Jean-Louis et moi, laisser à votre imagination le soin de prendre le relais, d'imaginer vos ancêtres à leurs occupations : labourer un champ derrière une charrue sommaire, semer le grain à la volée, remplir des seaux d'eau au puit dans la cour, patauger dans la boue de la basse-cour. Nous pourrions de même voir les enfants, affublés de vêtements de toile grossière, assis sagement dans une salle de classe sombre au plafond bas., écoutant le maître faire la leçon avec sa traditionnelle baguette à la main. Vous pourriez également apercevoir la maisonnée, attablée dans la chambre commune, mangeant la soupe aux légumes à la lueur d'une lampe à pétrole fumante. On pourrait presque deviner dans le noir, ces petits corps recroquevillés sous l'édredon, par cette soirée d'hiver, essayant de se réchauffer mutuellement les pieds autour de ce galet du Rhin préalablement chauffé dans le poêle en faïence. En pensée, d'innombrables souvenirs viendront meubler ces quelques lignes et nous resterions là à rêver indéfiniment , à associer l'histoire à ces rêveries. Viendraient alors les images de l'année de l'annexion de Strasbourg, année pendant laquelle Jean naquit; que Philippe vivant au temps de Louis XV ; Michel mêlé aux troubles de la révolution, Pierre né l'année du sacre de Napoléon, etc.. On Pourrait de même situer l'existence de nos ancêtres dans I'évolution socio-économique et industrielle de leur époque et notre imagination n'aurait guère alors de limite.

Pour le moment nous avons conscience de ne vous avoir livré qu'un schéma qu'il convient de remplir à votre guise,, que chacun fasse l'effort d'apporter sa pierre personnelle à l'édification de notre maison commune. En mettant nos souvenirs dans ces quelques pages, nous les sauvegardons. Si vous faites de même au niveau de votre cellule familiale, alors nous aurons oeuvré pour tous.

Trop de choses sont déjà tombées dans l'oubli et perdues à tout jamais. Je répète souvent que si mon grand-père avait pu me parler de son grand-père, nous saurions tout sur Joseph. Conservons notre patrimoine familial. Un proverbe chinois résume bien ma pensée, " Un arbre sans racines est comme une rivière sans eau ".

Nos recherches ne seront jamais achevées et nous sommes sûrs que chacun sera heureux des progrès que les uns et las autres accompliront dans ce domaine au profit de tous. Je vous engage donc à nous apporter votre contribution, Jean-Louis est garant d'une exploitation optimale des informations que vous lui ferez parvenir et tel que je le connais, il se fera un plaisir de vous les communiquer. Peut-être allons-nous les mettre en commun pour le prochain site auquel il pense déjà et vous proposer un véritable livre d'or de la famille Eschbach.

Ernest et Jean-Louis Eschbach

1987

 

 

 

Tel est le message que nous lancions, mon grand-oncle Ernest et moi même voilà presque trente ans, un tiers de siècle, une génération....

 

Beaucoup des anciens que nous avions côtoyés lors du rassemblement de 1987 ne sont plus et leur mémoire s'est progressivement estompée. Que de souvenirs perdus à tout jamais faute d'avoir pu être consignés.....

Quelques-uns l'on fait et vous retrouverez leurs récits dans la rubrique témoignage. Mais si peu au vu des 300 personnes présentes....

 

Ernest, notre toujours jeune doyen du haut de ses 97 ans, est de mon avis. Il est très heureux que deux rassemblements aient pu se faire en trente ans. Il est également de la responsabilité de notre jeune génération de relancer le processus afin de maintenir la convivialité, la richesse que nous avions retirée de ces réunions familiales. Ce ne doit pas être une réunion de « vieux » mais une communion, un passage de « témoin » entre deux générations.

 

Lors de la première réunion en 1987, à laquelle j'ai modestement contribué, j'avais 30 ans et je ne me considérais pas comme un « croulant ». J'avais seulement souhaité ardemment vous réunir. La foi déplace les montagnes. Ma devise favorite à toujours été, et elle le demeurera dans toutes mes actions: conserver le passé, dans le présent, pour pouvoir le transmettre aux générations futures ! C'est ce que j'essaie de faire " Äu vür unseri Famillie", "également pour notre famille".

 

Avec ce nouveau site, je vous relance, Cousines et Cousins chers à mon coeur , vous enjoignant de nous faire parvenir des documents, écrits, images ou témoignages qui pourront faire vivre la mémoire collective que recueille ces quelques pages retraçant la vie de nos aïeux. Ne perdons pas notre patrimoine commun même si la vie nous a éparpillés.

 

J'espère de tout cœur que la troisième génération puisse se remuer.....

 

Jean Louis

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Louis Eschbach