Famille ESCHBACH du Neuhof
Famille ESCHBACHdu Neuhof

 

Famille Eschbach

du Neuhof

 

 

Souche ESCHBACH

de

Wingersheim

 .

Vous trouverez sur ce

nouveau site Internet

toutes les informations

concernant

notre famille

.

Ce site a été créé le

15 Avril 2014

par

Jean Louis Eschbach

Webmestre

 

.

.

Actualité

.

 

Par respect du cachet privé, certains articles sont cryptés

réservés à l'usage de la famille Eschbach et ses alliées

 

Pour obtenir le mot de passe

n'hésitez pas à me contacter

en cliquant le bouton ci-dessous. 

 

Ce site a été crée le 1er Mai 2014

Il est administré

par

Jean Louis Eschbach

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

visiteurs

 

L'acquisition des apprentissages scolaires élémentaires est assurée par une institutrice spécialisée et des éducateurs scolaires. L'animation des ateliers scolaires permet au jeune d'apprendre à lire l'heure, mesurer, gérer son argent, déchiffrer le plan de la ville... La scolarisation est préparée et soutenue par un entraînement à la logique au travers du programme d'enrichissement instrumental. Cette méthode vise à procurer des outils de raisonnement et des méthodes de travail à partir du développement de la confiance en soi et des motivations à apprendre nécessaires à l'acquisition d'autres apprentissages.

 

Diverses activités physiques et culturelles complètent la gamme des interventions. Elles sont assurées par un professeur d'éducation physique et un animateur. L'établissement entretient d'ailleurs depuis quelques années deux poneys. Ces animaux procurent aux jeunes l'opportunité d'une relation à l'animal qui est structurante et épanouissante. Des séjours pédagogiques et sportifs favorisent l'ouverture vers l'extérieur en offrant aux jeunes l'occasion de sortir de leur cadre habituel, de vivre en groupe d'autres situations et de rencontrer d'autres personnes lors de déplacements de plusieurs jours.

 

L'institut prépare aussi les jeunes à une vie plus autonome ainsi qu'à leur intégration sociale et professionnelle. Les activités sont menées par des éducateurs spécialisés dans des groupes éducatifs. Six ateliers techniques sont mis à leur disposition dans des domaines aussi variés que la peinture, la céramique, la menuiserie, la métallerie, la couture, la cuisine et l'enseignement ménager, l'horticulture et les espaces verts. Animés par des éducateurs techniques spécialisés, ils permettent d'abord une initiation au travail par l'apprentissage de gestes professionnels et de techniques simples, puis un apprentissage plus élaboré à travers des situations spécifiques, le travail sur machines et un enseignement technologique. Un service d'aide à l'insertion professionnelle en lien avec les ateliers techniques les prépare au monde du travail. Il organise des stages en partenariat avec les organismes publics, les entreprises, les collectivités, le centre d'aide par le travail. Aux jeunes qui ont fait leurs preuves lors des stages, divers contrats de travail rémunérés sont proposés. Le service d'insertion assure ensuite le suivi professionnel. A la sortie de l'établissement, le jeune sera orienté vers des structures d'accueil, des établissements de travail protégé ou en milieu ordinaire en fonction de ses capacités d'intégration sociale et professionnelle. Voilà tout un programme qui donne de l'espoir à ces jeunes qui attendent tant de nous.

 

Le Centre d'Aide par le Travail (CAT)

 

Le centre d'aide par le travail "La Ganzau" a été créé en 1964 et est installé depuis 1980 à cinq kilomètres au sud du centre de Strasbourg. Ses ateliers occupent les locaux de l'ancienne biscui­terie de Neuhof. De 15 salariés au départ, le centre est passé progressivement à 150 travailleurs handicapés, hommes et femmes, employés à diverses activités de production. Quatre-vingt pour cent de ces personnes ont été formées à l'un ou l'autre des deux instituts médico-professionnels de l'Association régionale spécialisée d'action sociale, d'éducation et d'animation : soit à "La Montagne-Verte", institut réservé aux jeunes filles, soit à "La Ganzau", institut mixte.

L'établissement, qui fonctionne du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 16 heures, offre à des adultes déficients intellectuels la possibilité d'exercer des activités professionnelles rémunérées, un soutien médico-social et éducatif ainsi qu'un milieu de vie convivial et ouvert favorisant leur épanouissement personnel. Il met tout en oeuvre pour que ces personnes puissent accéder au monde du travail.

 

Les activités du centre sont en général des travaux qui nécessitent un traitement manuel avec ou sans machines spécifiques : conditionnement à façon, conditionnement sous film, électro­mécanique, montages et assemblages électriques, lustrerie, sou­dure, serrurerie, menuiserie industrielle et d'ameublement... Les ateliers se situent à l'intérieur du centre. Les travaux sont encadrés par un personnel compétent et proche des travailleurs. Les responsables veillent à ce que chaque travailleur évolue au sein d'activités qui correspondent le mieux à ses aptitudes et à sa for­mation. Le centre veut répondre à toutes les demandes. Il dispose à cette fin d'un parc machines conséquent extensible et adaptable.

Le centre propose aussi des activités professionnelles à l'exté­rieur. Elles sont très stimulantes car elles permettent aux travailleurs de découvrir d'autres environnements. L'expérience de conditionnement des bouteilles de la brasserie Fischer à Schiltig­heim est, à ce titre, particulièrement innovante. Voici quelques autres références du centre : Osram, Sucrerie Erstein, Lilly France, Bayrol, la Poste, la SNCF, Ritzenthaler, Triumpf, France Télécom, Neckermann... En outre, des activités de soutien technologique, médico-social, psychologique et culturel assurent aux personnes handicapées un suivi et une animation susceptibles de maintenir et de renforcer leurs potentialités.

 

Le Centre d'Accueil

 

Créé en 1982, le centre d'accueil pour adultes handicapés mentaux "La Ganzau" accueille des adultes qui ne peuvent être maintenus en institut médico-professionnel car ils ont atteint la limite d'âge, et ne peuvent être admis en centre d'aide par le travail car leur handicap est trop important. Il est également ouvert aux anciens travailleurs du centre d'aide par le travail et peut admettre des personnes provenant d'un centre hospitalier. Les personnes accueillies sont originaires de Strasbourg et de la Communauté urbaine de Strasbourg.

 

Structure de jour, le centre a pour vocation de permettre aux usagers de maintenir leurs acquis, de développer les moyens pour acquérir une plus grande autonomie dans leur vie quotidienne et de favoriser un bon équilibre psychomoteur, conditions nécessaires au maintien à domicile. Chaque personne bénéficie d'un projet individualisé, élaboré en concertation avec la famille. Une palette d'activités, animées par des professionnels qualifiés et destinées à solliciter l'ensemble des aptitudes de la personne, sont proposées à l'intérieur du centre (ménage, cuisine, travail sur bois, travail sur métal, calcul, lecture, poterie...). Des sorties, des loisirs culturels, des activités sportives adaptées, des camps à l'extérieur et des jeux sont organisés dans une perspective d'adaptation à la vie sociale. Le centre vise donc à main­tenir et favoriser l'équilibre entre le développement personnel et l'intégration sociale.

 .

Les Etablissements pour Handicapés Moteurs

C'est l'association régionale "L'Aide aux handicapés moteurs", fondée en 1965, qui gère les établissements pour handicapés moteurs implantés à Neuhof. Il s'agit des centres de rééducation motrice "Les Iris" et les "Grillons", du service à domicile du Bas-Rhin, de la résidence "Emeraude" et du centre d'aide par le travail "L'Essor".

Cette association dépiste et sert les jeunes handicapés moteurs et promeut, par tous les moyens appropriés, leur éducation et leur épanouissement. Elle organise diverses grandes manifestations comme la semaine nationale, la vente-kermesse, des colloques, des journées portes ouvertes, des colonies de vacances à la montagne ou à la mer, mais aussi des campagnes d'adhésion, des sorties éducatives, des activités sportives et culturelles... Elle visite les familles, coordonne les relations entre la famille et les organismes sociaux, administratifs, médicaux ou encore associatifs. Elle s'occupe également de l'orientation pro­fessionnelle et du placement des jeunes handicapés.

 

"LES IRIS"

Le centre de rééducation motrice "Les Iris", inauguré en 1974, propose à des handicapés moteurs âgés de 5 à 25 ans 42 lits en interne et 78 places en externe. Il prend en charge les déficients de la motricité quelles qu'en soient l'origine et la durée. L'établissement comporte une section scolaire de huit classes primaires et de classes d'enseignement secondaire de la 6e à la terminale qui fonctionnent par télé-enseignement avec répétiteurs, une section d'enseignement professionnel (préparation aux certificats d'aptitude professionnelle d'employés des services administratifs et commerciaux, d'équipement connectique contrôle), ainsi que des sections post-scolaires (imprimerie, photographie, enseignement ménager, conditionnement).

 

"LES GRILLONS"

Le centre de rééducation motrice "Les Grillons", construit en 1984, accueille des handicapés moteurs âgés de 3 à 21 ans. Il offre 30 places en internat et 50 en externat. L'établissement comporte diverses sections : des jardins d'enfants, des sections préscolaires, des sections d'éducation médico-pédagogique, une section médico-professionnelle (ateliers de travail du bois, du fer, conditionnement) et une section d'enseignement ménager.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Louis Eschbach